Les stratégies de la DPF

  • STRATEGIE/POLITIQUE D’ENCADREMENT DES ASSOCIATIONS PAYSANNES

L’association DYNAMIQUE PAYSANNE FEMININE compte actuellement 2228 producteurs dans le Territoire de MASISI sur 14 sites ou localités ci-après : KIKENGE, KASHENDA 1, NYABIBALE, KIROTSHE 1, KIRWA, TINGI,  MULAMBAIRO, KIROTSHE 2, KINGI, RUBAYA, MASISI CENTRE, KIMOKA, ZIRI, 156 bénéficiaires dans le territoire de RUTSHURU, La DPF a initié une identification de 500 ménages vulnérables bénéficiaires dont 194 dans le quartier KINKOLE et 306 dans le quartier BIBWA dans village de MBOMA, commune de NSELE dans la Ville Province de Kinshasa. et 256 dans le Territoire de KALEHE au Sud Kivu qui sont  répartis en huit filières : maïs, haricot, pomme de terre, arachides, patate douce, manioc, soja, choux.

Chaque groupement paysan est constitué sous forme d’association gérée par un comité de gestion composé d’un Président, d’un Vice-président, d’une trésorière et deux conseillers.

La DYNAMIQUE PAYSANNE FEMININE  « DPF asbl » compte 276 hectares dont 200 au Nord et Sud Kivu, et 76 hectares à Kinshasa.

  • APPROCHE ET STRATEGIE D’INTERVENTION

L’approche d’intervention repose sur la planification participative des activités à mener de concert avec les associations fonctionnelles des producteurs ou de Groupes Solidaires de Travail (GST).

Cette approche consiste à impliquer les bénéficiaires de leurs projets aux étapes de:

  • Identification des problèmes et établissement des relations des causes à effets entre ces problèmes (Problématique).
  • Définition des solutions aux problèmes posés (Pistes des des solutions à la problématique)
  • Choix des stratégies d’intervention
  • Définition du projet

Ce processus de planification participative se fait au cours d’une session  qui rassemble les comités locaux des associations  partenaires et la coordination de la DYNAMIQUE PAYSANNE FEMININE