Masisi-Entrepreneuriat féminin : Plus de 75 braséros fabriqués dans un jour par les femmes du territoire de Masisi en formation sur les foyers améliorés

En Octobre 2021, plus de 235 femmes cheffes des ménages en provenance des groupements Karuba, Mupfunyi Shanga et Kamuronza dans le territoire de Masisi, ont été formées sur la fabrication des foyers améliorés de type traditionnel. Durant la formation, 383 bols en terre d’argile et 89 carcasses en métalliques ont été fabriqués, et un assemblage de 75 braséros a été fait.

Réunies à Bweremana et à Karuba en Octobre 2021, les femmes cheffes de ménages ont participé à la formation sur les foyers améliorés de type traditionnel. Dans l’objectif d’atteindre 400 femmes dans les territoires de Masisi, Rutshuru et Nyiragongo cette formation vient d’atteindre plus de 235 femmes des groupements Karuba, Mupfunyi Shanga et Kamuronza dans le territoire de Masisi. En attendant l’accalmie dans les deux autres territoires, l’assemblage des bols en terre d’argile et les carcasses métalliques se poursuivent dans le Masisi. Pendant la formation, un total de 383 bols en terre d’argile ont été fabriqués, soit environ 2 bols par femme.

Considéré comme une activité génératrice de revenu (AGR), la fabrication des braséros en terre cuite entière ou mélangée aux carcasses métalliques, a été vite assimilée par les femmes paysannes ciblées par la Dynamique Paysanne Féminine (DPF). De loin, cette activité vise l’entrepreneuriat et l’autonomisation économique des femmes paysannes.

Dans ce domaine économique, la plupart de femmes s’intéressent plus à la fabrication des bols en terre d’argile et achètent les carcasses métalliques auprès de ceux qui les fabriquent.

Cette formation de 400 femmes cheffes des ménages sur les foyers améliorés est l’une des activités retracées dans le projet de reboisement de 250 hectares et lutte antiérosive dans les territoires Masisi, Rutshuru et Nyiragongo dans la Province du Nord-Kivu. Projet exécuté par la DPF sous l’appui financier de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’agriculture (FAO) conjointement avec le Gouvernement Canadien. Ce projet est une initiative conjointe FAO-PAM pour le renforcement de la résilience dans des zones post-conflit en République démocratique du Congo. Pour en savoir plus cliquez sur la résilience.

Bulonza Mundere Ruth

Partagez sur

Share on whatsapp
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on telegram
Share on print