DPF

La DPF est vivement préoccupée par les besoins primaires des femmes enceintes et allaitantes dans le camp de déplacées à Kanyaruchinya au Nord-Kivu

Depuis le 21 Mai 2022, les Territoires de Rutshuru et Nyiragongo connaissent des affrontements farouches entre les forces armées de la RDC et la rébellion du 23 Mars (M23).

En date du mardi 24 mai 2022, des tirs nourris ont étés entendus, depuis 3 heures du matin dans le groupement de Buhumba, territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu. Les sources ont indiqués une nouvelle attaque des rebelles M23 qui proviendraient de la frontière avec le Rwanda pour déboucher à Buhumba.

Situation Humanitaire

Ces nouveaux affrontements entre les FARDC et la rebellion du M23 a été à la base du déplacement des populations estimées à 45532 personnes qui ont quittés leurs villages dont 29758 en provenance du groupement Kibumba et 22574 en provenance du groupement de Buhumba dans les territoires de Nyiragongo.

Localisation des personnes déplacées

Les personnes déplacées sont pour la plupart cantonnées dans les sites suivants:

  • Ecoles primaire et Secondaire Kanyaruchinya,
  • Ecole primaire Kayembe,
  • Eglise anglicane,
  • Ecole primaire Mboga et eglise CBCE Kibati,
  • Eglise ERCEDEDO,
  • Eglise Ararati,
  • Eglise méthodiste,
  • Bureau de la fondation MWANZA.

La bannière sur l’activité organisée

Action humanitaire de la DPF

La Dynamique Paysanne Féminine (DPF) a été émue par cette situation ignoble et macabre contre des paisibles citoyens. Après une enquête rapide et multisectorielle, la DPF a constaté que les femmes enceintes et allaitantes sont beaucoup plus affectées par la guerre.

Eu égard à ce qui précède, la coordination de la Dynamique Paysanne Féminine a organisé une descente d’assistance en vivre et non vivre dans les sites de Kanyaruchinya et Munigi. Pour la première phase organisée le 10 juin 2022, la DPF a effectué la distribution des NFI (Non food item) en faveur des femmes enceintes et allaitantes dans le site des déplacés de Kanyaruchinya, territoire de Nyiragongo.

Identification et enregistrement des bénéficiaires

Les bénéficiaires se rangent avant de recevoir le don

Une femme bénéficiaire reçoit un pagne 

Besoin de Protection

Dans les sites spontanés de déplacement il se pose d’énormes besoins pour soulager la situation humanitaire des personnes déplacées. Les besoins d’urgence identifiés sont l’accès à l’eau, la nourriture, le médicament, l’abri.

Recommandations

La situation humanitaire des déplacés dans le Territoire de Nyiragongo étant préoccupante, nous recommandons:

  • Au gouvernement Congolais: De se déployer pour apporter une assistance humanitaire d’urgence directe aux nombreuses personnes dans les différents sites de déplacements,
  • Aux Acteurs Humanitaires: De se positionner pour renforcer et améliorer la protection humanitaire dans les sites de déplacements.

Eddy Musoke

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.